Publié le 18 mars 2022 par Corinne

Qu’est-ce qu’une vaginose bactérienne ?

La vaginose bactérienne est une infection pas très agréable, il s’agit d’un trouble assez courant qui peut être traité. La vaginose bactérienne touchant 15-20% des femmes en France, résulte d’un déséquilibre de la flore vaginale:  une infection du vagin qui est  due à des bactéries. Elle se développe lorsque la microflore du vagin est perturbée.

Différence entre mycose et vaginose

La mycose est due à un champignon alors que la vaginose est plus souvent due à un déséquilibre bactériologique de la flore vaginale. De façon naturelle, les bactéries présentes dans notre vagin nous protègent contre les infections au quotidien mais quand il y a un déséquilibre et qu’il y a une prolifération d’une bactérie alors on arrive à la vaginose“, explique Marie Bareaud, sexologue à Nantes.

Comment peut se développer une vaginose bactérienne ?

  • tu es sexuellement active (même si cette infection est aussi possible chez les femmes vierges);
  • des changements hormonaux;
  • tu as changé de partenaire;
  • tu es porteuse d’un stérilet contraceptif;
  • tu utilises des déodorants et des produits de soin parfumés à l’intérieur et autour du vagin;
  • tu as tes règles;
  • des antécédents de MST;
  • un épisode antérieur de vaginose bactérienne;
  • tu prends certains médicaments comme des antibiotiques;
  • Le tabac et le stress : le tabac pourrait avoir un rôle probablement par le biais d’un manque de peroxyde d’hydrogène nécessaire à la production de lactobacilles;

Quels sont les symptômes fréquents de la vaginose bactérienne ?

  • Odeur désagréable ou de poisson avarié;
  • Pertes aqueuses;
  • Pertes blanches à grisâtres;

En cas de vaginose bactérienne, les pertes vaginales peuvent être blanches ou grises, légères ou abondantes. Généralement, elles ont une odeur de poisson. L’odeur peut s’accentuer après des rapports sexuels et lors des règles. Les démangeaisons, l’érythème et un gonflement sont rares.

La vaginose bactérienne est traitée par un antibiotique (souvent par ovules)  et elle disparaît généralement en quelques jours, mais les récidives sont fréquentes.

Le plus souvent bénigne, la vaginose bactérienne s’avère malgré tout dangereuse chez la femme enceinte puisqu’elle est associée à un risque élevé d’accouchements prématurés, de petits poids de naissance et d’avortements spontanés. La vaginose bactérienne facilite également la transmission d’infections sexuellement transmissibles comme celles de Neisseria gonorrhoea ou à Chlamydia trachomatis, mais aussi la transmission de l’HSV (Herpès Simplex Virus) ou encore l’acquisition du VIH.

Petites astuces pratiques pour éviter la vaginose bactérienne

  • Éviter les toilettes intimes trop agressives,
  • Utiliser de préférence un savon de pH neutre,
  • Bannir les douches vaginales.

 Il est conseillé de réduire voire de stopper son activité sexuelle pendant le traitement ou d’utiliser des préservatifs sur toute la durée du traitement.

Quelles protections hygiéniques utiliser pendant une vaginose bactérienne ?

Pendant le traitement, ta période de règles suivant la vaginose bactérienne nous te recommandons d’utiliser les serviettes hygiéniques lavables de La Week’Up ou les culottes menstruelles de La Week’Up.

Et surtout, pas de coupes menstruelles pendant le traitement !

Pin It on Pinterest